Le mouvement contestataire « Nuit Debout » désormais à Lille

XVM72b190c2-f97a-11e5-9998-00aa3267f12b-805x453
Crédits photo : Dominique Faget / AFP 

18h22 place de la République à Lille. Le soleil est au rendez-vous. Quand le beau temps est là, chose plutôt rare dans ce désormais « Hauts-de-France », la place est prise d’assaut. Quoi de mieux que de prendre un bain de soleil près de la fontaine… Il y a les amoureux qui se bécotent en se tenant la main, ceux qui tracent avec leur clope au bec, et ceux qui sirotent leurs bières posés dans l’herbe. Mais, mercredi soir, il y avait quelque chose de différent. Comme un souffle de révolution dans l’air, qui n’était pas cette fois pas dû à la manifestation contre la loi El Khomri qui avait déjà pris fin.

Un projet né à Paris après la manifestation contre la loi travail 

Un groupe de jeunes est assis par terre. En cercle, ils discutent. Quoique, pas tous en même temps. Ils ont l’air organisé. Un individu lève la main, et la parole lui est donné. Quand un membre du cercle parle, on l’écoute, et on réagit après. « Ce soir, ce n’est qu’une réunion » nous indique Pierre, membre du mouvement « Nuit Debout». Une prémisse de cette pratique tout juste arrivé à Lille. « Le mouvement est né à le 31 mars à Paris sur la place de la République après la manifestation contre la loi El Khomri. C’est une assemblée générale où la prise de parole se fait comme ça, à tour de rôle, en fonction de ce que les gens ont à dire. » Avec son autocollant, « loi travail, non merci » l’étudiant précise qu’à Lille, ils n’en sont qu’à leurs débuts. « Nous n’essayons pas de débattre sur les projets de société, ou sur la loi. » Alors quel est leur but ? « Saisir la citoyenneté, prendre la parole, d’abord pour gérer l’évènement en lui même, et pourquoi pas partir sur des sujets plus généraux, plus politiques. »

Petit clin d’oeil à Podemos

A l’instar de partisans d’un ras-le-bol général et d’une philosophie des « tous pourris », les membres du mouvement  « Nuit Debout » revendiquent un nouveau regard sur la politique en n’étant affilié à aucun parti ou syndicat. « Nous voulons de la vraie politique, pas celle des partis actuels, mais celle du citoyen. C’est à dire décider entre nous de ce qu’on fait et non pas laisser ces personnes à qui on donne carte blanche. » Un mouvement de révolte sociale, où tout le monde est considéré comme égaux. Pierre le dit lui même « Je ne suis absolument pas leader, et de toute façon il n’y en a aucun dans ce mouvement, nous nous autogérons. »

Leur particularité : la diversité des revendications

A l’origine de cette délocalisation, un compte twitter. « Nous avons été contacté par le compte twitter d’une personne lilloise qui habite désormais à Paris. Elle voulait que le projet se propage sur Lille. » Pour la suite, tout s’est joué dans un kebab. « On s’y est retrouvé ce midi à 10, et c’est de là que c’est parti ». Comme à Paris, toujours, ils veulent construire quelque chose de sérieux. Dans leur esprit, tout est bien rodé. « Installer des stands, des orchestres musicaux, un point restauration, une infirmerie, la sécurité au cas où… ». Beaucoup de moyens, pour accueillir le plus de personnes possible. « Ce soir, nous sommes majoritairement des étudiants. Mais on a besoin justement de plus de contacts possibles. » Histoire de se constituer un vrai réseau, comme à Paris. Une multiplicité de profils, pour une multiplicité de points de vue. Ce qui fait la particularité de « Nuit Debout » c’est aussi ça : la diversité des revendications. D’ailleurs, Pierre nous met en garde. « Je ne parle qu’en mon nom, et non pas en celui du mouvement ».

Rendez-vous samedi pour le lancement lillois du mouvement « Nuit Debout ». Samedi, non pas 9 mars, mais 40 mars. Pierre explique leur système de raisonnement. « Le premier volet des Nuits Debouts parisienne était le 31 mars, et le lendemain on a continué avec le 32 mars. Donc samedi, on sera le 40 mars. » 

Mélina Fritsch

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s